vendredi 4 mars - dernière étape... très èmouvante!!!

 

le staff..... préparatifs des ravitos

P1100643

Cette dernière étape s'apparente à une épreuve de trail dans la mangrove.

Les trois premiers kilomètres sont très piégeux, c’est du trail technique avec une quasi impossibilité de doubler. La sortie de ces méandres offre un terrain  plus roulant et  le ravitaillement situé à l’extrémité d’une lagune est le bienvenu.

A cet endroit, le vent s’est levé de manière très significative et les balisages mis en place quelques heures avant le départ de l’étape a souffert. Beaucoup de bambous et rubalises ont été couchés par ce vent fort et la tête de course a failli s’égarer...

Notre arrivée dans le village de Rôh, où certains enfants n'ont pas vu de blanc..

le touriste ne s'aventure pas à ce bout du monde ......et pourtant il y a beaucoup de chose à faire, en autre pour la scolarisation des enfants.

 

P1110067

Les enfants nous ont reçus dehors sur quelques bureaux de bois bancals

l'ètat d'une classe....

P1110055           P1110075

 

 

 

P1110071 

 

 

c'est dans cette école ou j'ai transmis les 2 documents que les enfants de ma commune avaient préparés pour les petits sènègalais.

 

Fatalité l'èquipe Camembert à les mêmes chaussures!!!!

Nous finissons 9ème sur 15

P1100727

En fin de journée, une remise des prix est organisée : chacune de nous a reçu une statuette africaine "Sénégazelle 2011". La soirée se termine au rythme de la musique africaine avec la participation d'un groupe de percussions.

.

 

Mon défi est accompli comme le rêvait..... Je n'oublierai jamais  ces enfants avec un regard qui vous arrache les tripes..... 

croyez moi, on voit les choses autrement !!!!!

P1110083

Quand on a la chance de participer à La Sénégazelle....

on partage des moments forts avec des personnes qui ont les mêmes valeurs : entraide, solidarité, bonne humeur et défi personnel car les cinq étapes sont difficiles à franchir. et comme ils disent la bas

Inchallah!!!!!