Allez pas d'hèsitation, je l'ai voulu et j'attends depuis 1 ans !!!!!

La tension est palpable dans le peloton, non pas pour la peur de la performance mais simplement par le fait d’être là, en pleine brousse, à des centaines de kilomètres de chez soi et de voir aboutir ce projet

 

senegazelle_2011_318

 

Aujourd'hui dèpart 8h 

Etape de 11,8 kms c'est l'approche du sable et de la chaleur !!!!

Aussi on forme une èquipe.... pour les 5 jours de course (seulement 2 nanas, mais nous sommes 3 ...  après concertation ) hyacinthe et moi partons pour l'equipe Camembert .

et oui!!! on dèfend nos produits règionnaux au fin fond de la brousse...........

Le terrain est sablonneux et le vent s’est levé. Les appuis fuyants rendent   la course difficile mais rapidement un petit groupe de cinq, six coureuses prennent les devant.

 
 
Un troupeau de zébu oblige les coureuses à contourner le parcours initial de quelques mètres, mais les cornes de ces animaux imposants font peur… Des zébus, des gazelles, le décor est planté...
 
 
Après le ravitaillement situé à mi parcours, les concurrentes doivent traverser un petit groupement de cases  dont les propriétaires ont autorisé la traversée. Interdit de courir dans cette propriété privée. Toute les filles jouent le jeu et apprécient les encouragements  des habitants. 
 
 
 
Une haie d’honneur de plus de 500 élèves  attend les gazelles à l’entrée du village de Yayéme.

La première gazelle a terminé en 50'11".

Après l'arrivée avec Anne, Hèlène et Armelle une vive émotion lors de la remise des fournitures à une classe de CM2 (ècole privèe)  à qui nous nous sommes présentées.

Dans la dotation j'ai remis les trousses crees par les femmes de  l'atelier fèminin du collectif d'urgence .P1100111

 

 

P1100115

Ce sont donc  253 enfants qui ont reçu individuellement leur trousseau d'affaires scolaires.

Pour le retour, une quinzaine de calèches nous attend pour retrouver le camp de Simal.

P1100135

Au cours de diner, il y a eu la remise du maillot jaune du jour à Myriam. 
 Un maillot orange remis à une gazelle victime de la délation du groupe suite à une petite ou grosse bêtise
 
C’est Séverine FRESNEAU la suissesse qui a eu le privilège de recevoir ce premier maillot afin lui remonter le moral suite à l’incident lors du passage à la douane à l’arrivée à l’aéroport samedi soir.
 
 
 
 
 
Demain, étape de l’ile de Firane…